22/08/2008

humeur du jour

Parfois, on ne sait pas pourquoi, elles arrivent. Un mot de trop, une lecture qui tombe au mauvais moment, un morceau de musique, et là, tout craque….

Grondements sourds, tonnerre intérieur, chaos, chamboulement, rétrecissement, étouffement….

Le contenant déborde, le contenu explose, roule, ruisselle.

Parce que parfois on est plus fragile qu’on ne veut l’avouer, parce que quelquefois les masques se fissurent, craquèlent et celle qui se cachait derrière, l’humour comme bouclier, la dérision comme paratonnerre, se laisse entrevoir.

Parce que l’eau est pure, l’eau console, l’eau berce, l’eau décharge….

Parce que le sel est l’épice de la vie, le parfait complément du sucre, parce qu’il  est un exhausteur.

Alors oui, parfois, elles sont là, impérieuses, inutile de leur faire barrage, laissons les…….

Exister

15:53 Écrit par sand dans me, myself and i | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : larmes |  Facebook |