07/08/2008

Méfiez vous des lavabos!

On est ici entre adultes, du moins j’espère. Et c’est le moment de vous prévenir des  dangers inhérents  à certaines activités adultes. Je ne parle pas ici de picole, de rouler sans permis, ou autres joyeusetés, mais bien de ce genre de sport qui se joue à deux. Voyez de quoi je parle? Là, c’est bien…

Alors voici la liste de ces quelques lieux qui pourraient vous réserver des surprises.

D’abord, le classique, la salle de bains.

Un, le lavabo: c’est froid, c’est instable et c’est traître! La solidité des attaches n’est pas toujours homologuée pour supporter le poids d’un individu, à fortiori quand ledit individu bouge. Attention au décrochage du mur, casse, etc. Sans compter les blessures éventuelles.

Deux la douche: ça glisse, ça glisse et ça glisse. Voilà au moins trois bonnes raisons de ne pas vous y commettre. D’autant que le rideau de douche, ce saligaud, n’est pas à considérer comme un outil de rattrapage fiable. De plus, votre consommation d’eau rique fort de passer à un stade ” je tue les réserves d’eau tout de suite, je suis une méchante terroriste de la rationnalisation des ressources.

Trois le carrelage: c’est froid, c’est dur, ça glisse. Franchement, on a déjà vu plus confort.

Ensuite, le non moins classique , la cuisine.

Un, l’évier: en général plus solide que celui de la salle de bain, il offre le désavantage d’être froid, et surtout de posséder souvent juste au dessus de lui une fenêtre. Bonjour la discrétion.

Deux , le plan de travail: robuste, il tiendra le coup. Tête en l’air que vous êtes, avez vous oublié tous les dangers que recelent une cuisine? Les couteaux, manndolines, etc.

Passons au salon.

Il ne faut pas négliger l’impact de la télé sur la qualité d’attention, donc soit on l’éteint, soit on regarde la fin du match.

 

Le divan est solide( normalement), confortable, et offre des avantages non négligeables. Attention tout de même, au vis à vis. Oui les voisins, ça existe! Et aussi, prenez garde au fameux clic clac. Si pas déplié complètement, il peut s’avérer être d’une sauvagerie sans nom. A vos risques et périls.

Oubliez l’escalier, à moins d’être en chammalow ET contorsionniste…

Dehors….

 

Oubliez la plage: sur le sable, ça gratte et dans l’eau de mer, ça pique.

 

Oubliez la forêt; il y a des aiguilles de pin et même des tas de bestioles urticantes. Oui, même avec une couverture, elles sont malignes.

Oubliez les champs de mais: d’abord, il faut s’aventurer assez loin, puis une fois trouvé l’emplacement abattre les branches vous entourant, pour former une petite clairière. Et après ça, vous avez encore de l’énergie. Pfiou! Ben chassez les rats, alors

bon, j’suis crevée, là, allez Zou!

Au lit !

21:42 Écrit par sand | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, heu, improbable |  Facebook |

23/07/2008

J'aurai bien voulu.....mais !

La liste des métiers que je n’exercerais probablement jamais…et parfois à regret.

  • florence-foresti.jpgOne woman showeuse : parce que j’adore raconter des histoires, je vénère la vanne pourrie, mais que monter sur scène serait probablement insurmontable… déjà, ici, ç’est parfois compliqué alors que je jouis d’un certain anonymat, alors pensez donc en pleine lumière…
  • masque-chir.jpgChirurgienne cardiovasculaire : juste pour me la péter, le soir avec mon mec : “t’as fait quoi, chou ?”-” oh trois fois rien, j’ai réparé deux valves aortiques, remplacé un coeur, la routine quoi….”. Mais bon, soyons réalistes, il faut se taper un max d’années d’études ! Oublions…
  • chapeau-cowgirl.jpg Cow girl : imaginez, moi, dans l’ouest sauvage, chevauchant superbement un noble destrier et conduisant sans faille mon troupeau obéissant dans le soleil couchant… Même pas en rêve, je suis vachophobique.
  • bijou.jpgCréatrice de bijoux : pour manipuler des petites choses précieuses et en faire des oeuvres d’art. En vrai ? J’ai deux mains gauches, ça vous situe ?
  • avion.jpgPilote d’avion : parce que c’est trop la classe de piloter un boeing, même si c’est polluant…mais on va faire une croix, j’arrive déjà pas à obtenir le permis voiture, vous croyez sérieusement qu’on me laisserait piloter un avion, si ?

18:16 Écrit par sand dans me, myself and i | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, metiers, improbable |  Facebook |