08/09/2008

Lettre à Zoé

Ma puce,

Bientôt neuf mois que tu nous manque, que tu es là sans l’être vraiment. Jour après jour, heure après heure, minute après minute, seconde après seconde, le temps s’est égrené… Il a imprimé sa marque sur nous, l’hiver froid et pluvieux de ton départ à fait place au printemps, puis à l’été, mais ceux ci n’ont pas réussi à nous réchauffer complètement.

Soleil intermittent, et surtout de l’eau… Des trombes d’eau, qui ont lavé le ciel. Sera t il encore aussi bleu qu’avant ? Je ne fais que l’espérer.

Ton grand frère grandit, s’épanouit… Il est plein de rires, et de facéties. J’aime à penser , en voyant son sourire lumineux, que tu es là, pas loin, et que tu veilles sur lui, comme une petite étoile au milieu de l’immensité.

Ton pére et moi nous efforçons de mener notre vie, de continuer. Sans jamais t’oublier, mais en avançant. Quelle plus belle manière que de donner la vie, à nouveau? Alors, oui, on songe à faire un bébé, on le souhaite du plus profond.

Te remplacer? Jamais, car tu as pris trop de place dans nos vies, malgré le peu de temps passé ensemble. Mais juste deux adultes qui s’aiment, qui veulent encore donner beaucoup d’amour, … Pas tout ce qu’il nous reste, mais tout ce que l’on va créer, pour elle, pour lui. Car le coeur des parents grandit avec les enfants…

J’espère que d’où tu te trouves, tu nous enverras de ta lumière.

Je t’envoie mille baisers ( et encore plus)

Ta maman qui t’aime

20:37 Écrit par sand dans me, myself and i | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : enfant, deuil |  Facebook |

Commentaires

(soupir)

tout plein de bonnes ondes pour ce que vous souhaitez entreprendre...

Écrit par : Plume Vive | 08/09/2008

Oh que tu m'as fait de la peine !
Que les mots sont difficiles à trouver ...

Écrit par : Pomme | 08/09/2008

plume: merci....
pomme; merci aussi, c'était pour moi une façon de boucler la boucle cette lettre, après " goodbye zoé", de montrer l'espoir.Alors oui, c'est triste un peu, mais la vie doit continuer

Écrit par : sandrine | 08/09/2008

Tu es vraiment admirable !

Écrit par : Pomme | 08/09/2008

admirable, je sais pas, mais tu peux faire quoi d'autre qd un truc pareil te tombe dessus? t'effondrer, ou essayer de surnager. C'est ce que je fais

Écrit par : sandrine | 08/09/2008

Tu vois, j'ai connu un moment sensiblement identique dont je ne donnerai pas de détails ici, parce que personne ne m'a comprise et bon, bref. Surmonter est une force incroyable, sans doute parce que vous avez su le faire à deux.
Le futur bébé, je te le souhaite aussi craquant que ton petit bonhomme à la bouille au chocolat (rien à faire, je garde cette image là en tête !)

Écrit par : Pomme | 08/09/2008

merci pomme, ça me touche

Écrit par : sandrine | 08/09/2008

Un jour, je tâcherai de remetter la main sur une photo et te l'envoyer "perso", tu comprendras pourquoi cette bouille, je l'adore !

Écrit par : Pomme | 08/09/2008

d'acc'

Écrit par : sandrine | 08/09/2008

D'horribles souvenirs me reviennent en mémoire, plus de 20 ans déjà... Sandrine, quelle force dans tes mots ! Oui, la vie doit continuer, coûte que coûte...
Mes meilleures pensées s'envolent vers vous...

Écrit par : Joël | 08/09/2008

Rhoooo ça y est une larme coule le long de ma joue...
Mais j'y vois aussi de l'espoir et j'y crois aussi.

Écrit par : Petit cassis | 10/09/2008

joel: merci, désolée d'avoir remué des choses
petit cassis: ce bien ce qu'il faut y trouver

Écrit par : sandrine | 10/09/2008

Coucou Sandrine, je viens de passer sur ton blog et j'ai parcouru tous tes messages que je n'avais pas lus depuis bien longtemps.... j'ai rigolé avec les précédents... celui sur le ressemblances entre le porc et l'homme il fallait oser... et là je m'arrête sur ce dernier... je ressens ta - votre - peine, je comprends tellement tes sentiments, et le dire c'est une façon d'évacuer cette peine... Je n'ai jamais pu avoir d'enfant... mais j'imagine combien l'absence de la petite Zoé peut vous peser, mais la vie a continué et vous avez un petit Hugo tellement beau, tellement adorable, c'est un beau cadeau.
Bises à vous tous,

Écrit par : Marie-France | 11/09/2008

Coucou Sandrine, je viens de passer sur ton blog et j'ai parcouru tous tes messages que je n'avais pas lus depuis bien longtemps.... j'ai rigolé avec les précédents... celui sur le ressemblances entre le porc et l'homme il fallait oser... et là je m'arrête sur ce dernier... je ressens ta - votre - peine, je comprends tellement tes sentiments, et le dire c'est une façon d'évacuer cette peine... Je n'ai jamais pu avoir d'enfant... mais j'imagine combien l'absence de la petite Zoé peut vous peser, mais la vie a continué et vous avez un petit Hugo tellement beau, tellement adorable, c'est un beau cadeau.
Bises à vous tous,

Écrit par : Marie-France | 11/09/2008

merci.... ça me touche

Écrit par : sandrine | 11/09/2008

Les commentaires sont fermés.