07/08/2008

Méfiez vous des lavabos!

On est ici entre adultes, du moins j’espère. Et c’est le moment de vous prévenir des  dangers inhérents  à certaines activités adultes. Je ne parle pas ici de picole, de rouler sans permis, ou autres joyeusetés, mais bien de ce genre de sport qui se joue à deux. Voyez de quoi je parle? Là, c’est bien…

Alors voici la liste de ces quelques lieux qui pourraient vous réserver des surprises.

D’abord, le classique, la salle de bains.

Un, le lavabo: c’est froid, c’est instable et c’est traître! La solidité des attaches n’est pas toujours homologuée pour supporter le poids d’un individu, à fortiori quand ledit individu bouge. Attention au décrochage du mur, casse, etc. Sans compter les blessures éventuelles.

Deux la douche: ça glisse, ça glisse et ça glisse. Voilà au moins trois bonnes raisons de ne pas vous y commettre. D’autant que le rideau de douche, ce saligaud, n’est pas à considérer comme un outil de rattrapage fiable. De plus, votre consommation d’eau rique fort de passer à un stade ” je tue les réserves d’eau tout de suite, je suis une méchante terroriste de la rationnalisation des ressources.

Trois le carrelage: c’est froid, c’est dur, ça glisse. Franchement, on a déjà vu plus confort.

Ensuite, le non moins classique , la cuisine.

Un, l’évier: en général plus solide que celui de la salle de bain, il offre le désavantage d’être froid, et surtout de posséder souvent juste au dessus de lui une fenêtre. Bonjour la discrétion.

Deux , le plan de travail: robuste, il tiendra le coup. Tête en l’air que vous êtes, avez vous oublié tous les dangers que recelent une cuisine? Les couteaux, manndolines, etc.

Passons au salon.

Il ne faut pas négliger l’impact de la télé sur la qualité d’attention, donc soit on l’éteint, soit on regarde la fin du match.

 

Le divan est solide( normalement), confortable, et offre des avantages non négligeables. Attention tout de même, au vis à vis. Oui les voisins, ça existe! Et aussi, prenez garde au fameux clic clac. Si pas déplié complètement, il peut s’avérer être d’une sauvagerie sans nom. A vos risques et périls.

Oubliez l’escalier, à moins d’être en chammalow ET contorsionniste…

Dehors….

 

Oubliez la plage: sur le sable, ça gratte et dans l’eau de mer, ça pique.

 

Oubliez la forêt; il y a des aiguilles de pin et même des tas de bestioles urticantes. Oui, même avec une couverture, elles sont malignes.

Oubliez les champs de mais: d’abord, il faut s’aventurer assez loin, puis une fois trouvé l’emplacement abattre les branches vous entourant, pour former une petite clairière. Et après ça, vous avez encore de l’énergie. Pfiou! Ben chassez les rats, alors

bon, j’suis crevée, là, allez Zou!

Au lit !

21:42 Écrit par sand | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, heu, improbable |  Facebook |

Commentaires

Quitte à nous taxer de classicisme, je suis assez d'accord avec toi !!
Par contre, rassure moi, c'est pas ton salon et ta télé qui sont pris en photo ??? ;)

Écrit par : Thomas | 08/08/2008

En gros, un bon lit c'est le mieux !

Écrit par : BritBrit | 08/08/2008

tom: mais pourquoi? tu les trouves pas beau?;)
brit brit: ne pas négliger le risque potentiel du sommier qui lache, ou du double matelas des hotels ( où tu tombe ds le creu)etc

Écrit par : sandrine | 08/08/2008

mais tu as déjà tout essayé toi dis donc ;-)))

Écrit par : valérie | 13/08/2008

je suis consciencieuse, moi...;)

Écrit par : sandrine | 14/08/2008

Les commentaires sont fermés.